Boutique du Chapelet

LE N°1 DE LA VENTE EN LIGNE DE CHAPELETS

Chapelet Sainte Faustine

Prière du Chapelet de Sainte Faustine

Le chapelet de la miséricorde divine a été enseigné par le Christ lui-même à Sœur Faustine Kowalska, lors d'une de ses nombreuses apparitions dont il la gratifia. Il lui demanda d'être l'apôtre de sa miséricorde. Voici entre autre ce que le Christ a déclaré :

« Récite chaque jour et sans cesse ce chapelet que je t'ai enseigné...Quiconque le récitera, obtiendra à l'heure de la mort une grande grâce de ma miséricorde. »

« Tu feras de grandes choses si tu t'abandonnes entièrement à ma volonté en disant :Qu'il en soit non pas comme je veux, mais selon Ta volonté,ô Dieu . Sache que ces paroles prononcées du fond du chœur transportent l'âme en un instant au sommet de la sainteté »

« Ma fille, à chaque fois que tu entendras l'horloge sonner trois heures, plonge-toi toute entière en ma Miséricorde, adore-la et glorifie-la. [...] A cette heure là, tu peux tout obtenir pour toi et pour les autres »

« En cette heure, je ne saurais rien refuser à l'âme qui me prie par ma Passion. C'est une heure de grande miséricorde pour le monde entier »

 

Chapelet de Sainte Faustine

Voici comment le réciter :

Au début, sur la croix, réciter 1 Notre Père, 1 Je vous salue Marie et 1 Je crois en Dieu.

Sur les gros grains du chapelet dire :

« Père Eternel, je t'offre le Corps et le Sang, l'Ame et la Divinité de ton Fils bien aimé, Notre Seigneur Jésus Christ.
En réparation de nos péchés et de ceux du monde entier. »

Sur les petits grains du chapelet, dire

« Par sa douloureuse Passion,
Sois miséricordieux pour nous et pour le monde entier »

A la fin du chapelet, on dit 3 fois :

« Dieu Saint, Dieu Fort, Dieu Immortel,
Prends pitié de nous et du monde entier »

On termine avec le signe de croix.

Vie de Sainte Faustine-Le Chapelet

SAINTE FAUSTINE

(Helena Kowalska, 1905 - 1938)

Helena Kowalska naît le 25 août 1905 en Pologne, dans le village de Glogowiec.
Ses parents, Marianna et Stanislaw Kowalski, sont agriculteurs, pauvres et pieux. Elle est la troisième d'une famille de dix enfants. Charitable, obéissante et humble, elle a très jeune le goût de la prière et dès sept ans, Helena entend l'appel de Dieu à une vie consacrée. Elle fait sa Première Communion à neuf ans, pleinement consciente de la personne divine qu'elle accueille, Jésus.

Pour aider financièrement ses parents, elle arrête l'école et travaille comme servante dans des familles aisées. Ses parents refusant qu'elle entre au couvent, elle essaie longtemps d'étouffer sa vocation; mais à la suite d'une vision du Christ qui souffre et l'appelle, elle quitte sa famille et va travailler à Varsovie constituer sa dot de religieuse.

Elle entre le 1er août 1925 chez les Soeurs de Notre-Dame de la Miséricorde et y reçoit le nom de Soeur Marie-Faustine. Elle est cuisinière, jardinière, soeur portière dans plusieurs couvents de la Congrégation, en particulier à Varsovie, Cracovie, Plock et Vilnius.

Soeur Marie-Faustine a une vie mystique très riche et reçoit de nombreuses grâces extraordinaires (visions, révélations, don de prophétie.), mais rien ne transparaît dans sa vie simple et dévouée de religieuse. "Ces dons ne sont que des ornements de l'âme, mais ils ne constituent ni le contenu, ni la perfection. Ma sainteté et ma perfection consistent en une étroite union de ma volonté avec celle de Dieu . " (Petit Journal §1107) Malade de la tuberculose, touchée aux poumons et aux intestins, elle vit, unie à Jésus, de grandes souffrances physiques et morales, offertes pour le Salut des pécheurs.

Dieu fait de soeur Faustine, "témoin inattendu", la secrétaire et l' apôtre de sa Miséricorde pour le monde entier : "Dans l'Ancien Testament, j'ai envoyé à mon peuple des prophètes, et avec eux la foudre. Aujourd'hui, je t'envoie vers toute l'humanité avec ma Miséricorde. Je ne veux pas punir l'humanité endolorie, mais je désire la guérir en l'étreignant sur mon coeur miséricordieux ." (Petit Journal §1588)

A partir de 1934, elle note, à la demande de son confesseur puis de Jésus lui-même, tout ce que lui dit Jésus et tout ce qui concerne l'union intime qu'elle a avec Dieu. " Secrétaire de mon plus profond mystère, ton devoir est d'écrire tout ce que je te fais connaître à propos de ma Miséricorde, au profit des âmes qui, en lisant ces écrits, seront consolées et auront le courage de s'approcher de moi ", lui dit Jésus. (Petit Journal §1693)

Dans son message à soeur Faustine, Jésus propose de nouvelles formes d'intercession et de prière pour vivre, annoncer et propager ce message de la Divine Miséricorde : l'image du Christ ressuscité, la fête du dimanche de la Divine Miséricorde, le chapelet de la Miséricorde, l'Heure de la Miséricorde, la Neuvaine à la Miséricorde divine; la confiance et la charité, le zèle missionnaire.

Soeur Marie-Faustine meurt à Cracovie le 5 octobre 1938, âgée d'à peine 33 ans, des suites de la tuberculose. Son procès de béatification est ouvert en 1968 et clos en 1992. Le pape Jean-Paul II la proclame sainte le 30 avril 2000 à Rome. Ses reliques reposent au sanctuaire de la Miséricorde Divine de Cracovie-Lagiewniki.

Voir Chapelet de Sainte Faustine

Don de la Prière du Chapelet


Don de la prière : Jésus à sainte Faustine

"Il Me plaît de leur accorder tout ce qu'elles Me demanderont en disant ce chapelet. Lorsque les pécheurs endurcis le réciteront, J'emplirai leur âme de paix et l'heure de leur mort sera heureuse. Écris cela pour les âmes affligées: Lorsque l'âme verra ses péchés et en mesurera le poids, lorsque se dévoilera à ses yeux tout l'abîme de la misère dans laquelle elle s'est plongée, qu'elle ne désespère pas mais qu'elle se jette avec confiance dans les bras de Ma miséricorde, comme l'enfant dans les bras de sa mère bien-aimée.(...) Dis-leur qu'aucune âme faisant appel à Ma miséricorde n'a été déçue ni n'a éprouvé de honte. Je me complais particulièrement dans l'âme qui fait confiance à ma bonté. Écris: Si l'on récite ce chapelet auprès d'un agonisant, Je me tiendrai entre le Père et l'âme agonisante, non pas en tant que Juge juste, mais comme Sauveur miséricordieux" (PJ 1541).

"A l'heure de la mort Je défends comme ma propre gloire chaque âme qui récite ce chapelet elle-même, ou bien si d'autres le récitent près de l'agonisant - l'indulgence est la même. Quand on récite ce chapelet auprès de l'agonisant, la colère divine s'apaise, une miséricorde insondable s'empare de son âme" (PJ 811).

Nos coups de coeur

Livraison offerte

Frais de Port offert
Frais de transport offert dès 59 €

Accueil téléphonique

téléphone : 04 90 90 26 52
à partir de 9h
04 90 90 26 52

Satisfait ou remboursé

7 jours pour changer d'avis
Acheter en toute sérénité, vous avez 7 jours pour changer d'avis.

Paiement avec le LCL

Paiement CB avec le LCL et PAYPAL

Paiement par chèque

chèques et mandats cash acceptés
Notre boutique accepte les chèques et mandats cash


  • Boutique du Chapelet | Facebook
  • Chapelet Sainte Faustine | Boutique du Chapelet